Notre village

Fiche d’identité de la commune

Saint Cyr les Champagnes, petite commune rurale de la Région Aquitaine, Limousin, Poitou Charente, en Dordogne, aux confins du Périgord Vert.

En occitan, notre commune porte le nom de Sent Circ las Champanhas.

Elle doit, pour partie son nom, à saint Cyr, jeune martyr chrétien du IVe siècle, fils de sainte Julitte. Champagne est issu du bas latin campania qui désigne « une plaine d’une certaine étendue » ; ce mot vient d’un dérivé du latin campus, « plaine », employé ensuite au sens de « campagne ».

Située au Nord Est du département, limitrophe avec la Corrèze, c'est une des trente et une communes du Canton d'Isle-Loue-Auvézère, dans l'arrondissement de Nontron.

A 40 km de Brive, 60 km de Périgueux et de Limoges, on peut y accéder en train par la gare SNCF de Pompadour (8 km), Thiviers (20 km) et Brive (40 km).

Saint Cyr, composée d'une quarantaine de hameaux, est limitrophe des communes de: Payzac (Dordogne), Saint-Mesmin(Dordogne).Beyssenac (Corrèze), Concèze (Corrèze), et Juillac (Corrèze).

Elle est essentiellement desservie par la départementale  D80.

Ses 274 habitants sont appelés les Saint Cyriennes et les Saint Cyriens

Contexte géographique

St Cyr les Champagnes, située à 339 mètres d'altitude, s'étend sur 1 594 hectares. Elle se trouve dans une zone de plateaux, avec des  paysages constitués de bois,  de prairies, de vergers de pommiers et de noyers.

Un site remarquable s’inscrit dans ce paysage : le site du Puy des Ages. C'est un des Espaces Naturels Sensibles de la Dordogne, à cheval sur les communes de St-Cyr les Champagnes et St-Mesmin.

Il apparaît comme une arête rocheuse de 1,5 km, culminant à 413 mètres, dominant les plateaux avoisinants. La roche, compacte et très dure est composée de quartz et de mica blanc. Très acide, elle donne un paysage pauvre à végétation silicicole, composée de landes à bruyères.

Deux  affluents de l'Auvezère traversent notre territoire : le Montaleau, le Ruisseau des Belles Dames.

Contexte culturel

  • Un peu d’histoire

         Le territoire de Saint-Cyr-les-Champagnes est occupé dès l’époque gallo-romaine.

         La première mention connue de Saint-Cyr-les-Champagnes remonte aux alentours de 1315, sous la forme latine Sanctus Ciricus de Campagnia.

         Au Moyen Âge, le village fait partie de la vicomté de Limoges, laquelle sera érigée en marquisat par Charles IX en mars 1561. Saint-Cyr est à ce titre cité dans l'acte de création du marquisat de Limoges.

         La paroisse de st Cyr dépendait avant 1789 de la châtellenie et de l'archiprêtré de Ségur le Château (village médiéval voisin, situé en Limousin et classé parmi les plus beaux villages de France). Le vicomte de Limoges vendit sa seigneurie à Antoine de Pompadour en 1486.

         Lors de la création des départements français en janvier 1790, la commune fut d'abord rattachée au district d'Uzerche et au département de la Corrèze avec neuf autres communes voisines. Mais ces communes n'acceptèrent pas cette décision administrative. Les raisons invoquées furent essentiellement l'absence de moyens de communication et la distance avec le chef-lieu de la Corrèze.

         Finalement, par décret de la Convention Nationale en date du 23 août 1793, les communes de Payzac, Saint-Cyr-Lès-Champagnes, Savignac-Lédrier, Génis, Saint-Mesmin, Salagnac, Sainte-Trie, Boisseuil, Teillots et Coubjours furent réunies au district d'Excideuil du département de la Dordogne.   

         Le nom révolutionnaire de la commune devint  "Cyr Les Champagnes" 

         L'église de Saint-Cyr-les-Champagnes fit partie du diocèse de Limoges jusqu'au Concordat de 1801.

         Notre village avait pour ancien nom St-Cirq-les-Champagnes.

         Il abritait autrefois de nombreux tisserands.

         L'église est dédiée à saint Cyr et à sainte Julitte, martyrs chrétiens du IVe siècle.

èLes Saint-Cyr de France

          Notre commune adhère à l'association des Saint Cyr de France, créée en 1990, qui réunit  actuellement 28 localités sur un total de 42, partageant le même nom, réparties dans l’hexagone.

         Ce regroupement de villes homonymes a pour objectif de « développer les relations humaines, culturelles, éducatives et économiques … » entre elles.

         Chaque année, lors de leur assemblée générale, les Saint Cyr se retrouvent dans l'une de ces communes de France : une action humanitaire à l’égard d’un enfant atteint d'un handicap, est mise en œuvre par référence à Cyr. En 2015, à Saint Cyr de Favières (42), un chien d'accompagnement a été attribué à Louis, 8 ans.